Les bébés se réveillent souvent la nuit. Héloïse Junier, psychologue spécialisée dans la petite enfance et docteure en psychologie, nous aide à mieux comprendre les réveils nocturnes :

Pourquoi bébé se réveille souvent la nuit ?

Il faut savoir que le sommeil du jeune enfant a deux grandes particularités. La première grande particularité, c’est que ses cycles de sommeil sont courts par rapport à celui de l’adulte. Or, on sait qu’entre deux cycles, il y a toujours un micro-réveil qui est physiologique : plus il y a de cycles, plus il y a de micro-réveils physiologiques, et plus il y a de réveils nocturnes potentiels. Ce qu’il faut savoir aussi, c’est que plus l’enfant va grandir, plus ses cycles vont s’allonger et donc moins il y aura de réveils potentiels.

La deuxième autre grande particularité, c’est que les bébés ont beaucoup moins de phases de sommeil lent profond que l’adulte. Le sommeil lent profond arrive aussi avec l’âge : c’est le sommeil préféré des parents. C’est là où l’enfant est très peu « réveillable » : son tonus musculaire est réduit, son rythme cardiaque et sa fréquence respiratoire sont très apaisés également. Généralement, plus l’enfant va grandir, plus ces phases de sommeil lent profond vont s’allonger et donc plus il aura ce sommeil non « réveillable ».

 

A partir de quel âge un enfant aura moins souvent de réveils nocturnes ?

On remarque dans la recherche scientifique que vers deux ou trois ans, il y a une phase clé où l’enfant a beaucoup moins de réveils nocturnes. Pourquoi ? Pour deux raisons : ses cycles s’allongent nettement, ils se rapprochent peu à peu de celui de l’adulte. Le sommeil lent profond gagne ensuite beaucoup en espace, en place, ainsi l’enfant a des phases de sommeil qui sont beaucoup plus larges et moins « réveillables ».

En conclusion, la patience est la clé.